20px Flag of Italy“Il Femminile-maschile”

La grammatica italiana lo enuncia ; tutti i gruppi nominali possiedono un genere: maschile o femminile o ambedue. Stessa cosa per gli umani: donne, donne un po’ uomini, uomini, uomini un po’ donne. Oggi le cose si complicano visto che alcuni hanno ampliato il dibattito aggiungendovi altre nozioni che non abbiamo finito di comprendere, rendendolo cosi ancora più “f(l)ou”1. Sentiamo parlare di bisessualità, di transessualità, di genere. No, l’uomo possiede un pene e la donna non lo ha. Questa pletora di definizioni che tentano di circoscrivere la problematica del sesso al quale noi apparteniamo e che a volte bypassa l’evidenza fisiologica ci dimostra che è comunque sempre difficile assumere il proprio sesso. Proveremo durante questa giornate scientifica cuneese ad aprire il dibattito su ciò che ne è della sua propria femminilità per il maschio. E’ accettata ? Ciò ci pare difficile. Il testo di Sigmund Freud, pubblicato nel 1925, sulla differenza anatomica dei sessi potrà forse fare luce sulla questione e guidarci nella nostra riflessione.

9h30 / 12h30

  • Lorenzo Farò : La lingua e la propria femminilità
  • Loredana Sabani : Il femminile dell'eroe - Frida Kahlo e Sigmund Freud
  • Matthieu Dutour : Lui al bordello ( Lui al bordo di essa )

14h30 / 17h00

  • Marie-Jeanne THEVENET HIMBERLIN : Il femminile maschile
  • Gabriel Balbo : Non si sa'

Entrata libera
I lavori si svolgeranno nel Salone del giornale “La Guida”, Via Antonio Bono, già Vicolo del Vescovado, N° 5 a Cuneo – Italia.

 

20px flag of france« Le Féminin-masculin »

La grammaire française nous l’énonce ; tous les groupes nominaux possèdent un genre : masculin ou féminin ou parfois les deux. Il en est de même pour les humains : femmes, femmes un peu homme, hommes, hommes un peu femme. Aujourd’hui la donne se complique puisqu’il a semblé à d’aucuns d’articuler le débat en y ajoutant certaines notions que nous n’avons pas fini de comprendre, le rendant par conséquent encore plus « f(l)ou ». Nous entendons parler de bisexualité, de transsexualité, de genre. Non, l’homme possède un pénis et la femme n’en a pas ! Cette pléthore de définitions qui tentent de cerner la problématique du sexe auquel nous appartiendrions et qui parfois fait fi de cette évidence physiologique nous démontre qu’il est toujours difficile d’assumer son sexe. Nous essaierons durant cette journée scientifique à Cuneo, d’ouvrir le débat sur ce qu’il en est de sa propre féminité pour l’homme. L’accepte-t-il ? Cela nous parait difficile. Le texte de Sigmund Freud publié en 1925 sur la différence anatomique des sexes pourra peut-être nous éclairer et nous guider dans notre réflexion.

9h30 / 12h30

  • Lorenzo Farò : La langue et sa propre féminité
  • Loredena Sabani : Le féminin du Héros - Frida Kahlo e Sigmund Freud
  • Matthieu Dutour : Lui au bord d'elle

14h30 / 17h00

  • Marie-Jeanne THEVENET HIMBERLIN : Le féminin masculin
  • Gabriel Balbo : On ne sait pas

Entrée libre.
Nous nous retrouverons dans le salon du journal « La Guida », Via Antonio Bono, N° 5, Vicolo del Vescovado à Cuneo / Italie.

Voir détails dans le site du GRFCCP

Présentations cliniques d'enfants, adolescents et adultes, 14h30 - 17h00 (groupe fermé)

- Samedi 19 novembre 2016
- Samedi 27 janvier 2017
- Samedi 20 mai 2017
- Samedi 17 juin 2017
- Samedi 14 octobre 2017
- Samedi 20 janvier 2018
- Samedi 26 mai 2018 

Conférences, 14h30 - 17h00 (groupe fermé)

- Samedi 16 octobre 2016 : Les Consultations Psychanalytiques Gratuites, à la Libre Association Freudienne
- Samedi 17 décembre 2016 : Les Consultations Psychanalytiques Gratuites, à la Libre Association Freudienne
- Samedi 16 décembre 2017 : Le Transfert
- Samedi 17 mars 2018 : Le Transfert
- Samedi 16 juin 2018 : Le Transfert