Ecris ! Tel est le commandement auquel l'écrivain ne saurait se soustraire, si c'est l'incessance de ce vocatif qu'il se reconnaît serf de la lettre ...