Dans un article intitulé «La famille », Claude Lévi-Strauss ne manque pas de souligner que ce mot, si commun, si communément utilisé, si simple en apparence, n’est en fait qu’un des vocables les plus complexes qui soient, et que ses emplois si variés, si divers, sont loin de faire l’unanimité. Il finit par penser que c’est l’un des signifiants par lesquels on passe de l’état de nature à celui de culture, passage qui ne se soutient que d’une unique loi : l’interdit de l’inceste.

Pour nous autres psychanalystes, la famille se ramène purement et simplement au discours du maître ou, plus tyranniquement, au discours du capitaliste (c’est la laïcité), ou au discours monothéiste (la religion). ...