Le désir inconscient d’une mère de mettre à mort son rejeton, rend toute menstruation monstrueusement criminelle : la périodique et banale menstrue réalise un inconscient infanticide, celui de l’enfant qui ne naîtra pas. Les symptômes et manifestations morbides en sont nombreux. Ainsi la mère est-elle débitrice envers son nouveau-né de la vie qu’elle lui rend, tant elle a d’abord voulu l’en priver. Les mots pour le dire de M. Cardinale en sont l’illustration patente. Le désir donc de concevoir un enfant ne va pas de soi. La fonction et le rôle du père sont à préciser, dans le cadre de cette problématique, dont la contraception, comme la ménopause, ne sont que la manifestation. La pulsion de bord en est le relais, dont l’enfant se sert pour prendre position ; pulsion qui trouve son objet en se déplaçant sur les institutions ; déplacement qui n’est qu’un débordement.