D’une division entre homme et femme il est toujours question, et c’est avec l’au-moins-un que se règle cette différence, du clan des hommes d’une part et de la femme d’autre part ; cette division qui se fonde sur cette différence qui autorise le mariage et les maintient l’un comme l’autre en esclavage, esclaves de l’âmour

De Totem et Tabou, en passant par le Tabou de la Virginité, il s’agit là d’interroger ce qui se déplace, se renverse, ce qui de l’inconscient perdure encore aujourd’hui sous sa forme mythique et imaginaire.